Web

Rencontre avec un blogueur félin à Rouen

chat
Ecrit par Hachemi

Dans la blogosphère de Rouen, on a rencontré un adepte des chats. Il en parle et tient un blog félin depuis plusieurs années. Interview.

Un créateur de contenu passionné

Bonjour Fethi, alors tu as créé Wanekat, un blog sur les chats. C’est ta seule activité ?

– On pourrait le croire. En réalité, j’aborde de nombreuses thématiques. Et à ce titre, je possède plusieurs blogs. Notamment en webmarketing, en littérature et dans le domaine de la gratitude.

En tant que créateur de contenu, je ne supporte pas d’être enfermé dans une niche, et je déteste les étiquettes. J’aime les chats et la littérature me permet par ailleurs d’explorer une autre facette de la nature humaine. Finalement, le premier m’offre l’inspiration nécessaire pour m’épanouir dans le second.

Enfin, le webmarketing s’est avéré salutaire, car je souhaitais depuis longtemps apporter ma contribution pour donner mon point de vue sur le sujet. Notamment en affiliation et en SEO. J’ai bien entendu d’autres projets dans les cartons, mais je dois ralentir mes ambitions, afin de mieux les couronner de succès.

Wanekat : le blog félin

Justement, revenons au chat… Pourquoi tu as choisi d’en faire un blog ?

– Bonne question ! En fait, il faut savoir qu’au cours de mon enfance, j’en suis devenu allergique. J’ai donc dû me séparer de cet animal à grands regrets, mais pas le choix. Il fallait absolument sauvegarder ma santé. Par dépit, par curiosité aussi, je me suis créé un blog sur les chats. Juste pour voir… Juste pour en parler et découvrir où cela me mènerait.

Et du coup, c’est à cette occasion que tu as découvert les Sibériens, race de chat très spéciale. Tu peux nous en parler ?

– Oui voilà… grâce au web, j’avais entendu parler des chats hypoallergéniques. Je pensais à tord qu’il s’agissait d’une légende, mais comme on va le voir, c’était bel et bien une réalité.

En creusant le sujet, il fallait constater que des études scientifiques avaient été menées sur plusieurs races. Celle du Sibérien représente la plus remarquable d’entre elles. Ce chat possède une quantité très marginale de molécules allergisantes.

Alors, j’ai pris le taureau par les cornes. Je me suis rendu chez un éleveur spécialisé près de chez moi, et j’ai fait un test. Bluffant, renversant. Mon allergie ne s’était pas manifestée !

Pour la petite anecdote, le site web de l’éleveur se nomme La chatterie de la Légende des M… La boucle était bouclée !

C’est à partir de là que tu as commencé à développer ton blog ?

– Absolument. J’ai rédigé de nombreux articles sur différents thèmes touchant de près la vie avec un chat. Le contenu se divise en 9 grandes catégories.

  • Les accessoires
  • L’arbre à chat
  • Le design
  • L’aménagement, le comportement
  • La chatière
  • La fontaine
  • Le voyage
  • L’alimentation
  • La santé
  • Le catsitting

L’arbre à chat design

Parmi celles-ci, il y en a une qui te tient particulièrement à coeur. D’après ce que j’ai compris, c’est le design. Peux-tu nous en dire un mot ?

– Voilà. Tu as touché du doigt ce qui me passionne vraiment dans le domaine félin.

Mais je dois dire que ce n’est pas limité aux accessoires. J’ai un mobilier chez moi, correspondant davantage au style moderne. Avec une une nette préférence pour les surfaces composées de bois massif.

Nous souhaitions à la maison une homogénéité des couleurs. Une ligne claire et des éléments de dimensions imposantes. Seul le design pouvait nous satisfaire.

Par là, j’entends qu’il nous fallait cibler des boutiques bien spécialisées, comme Habitat ou Cocktail Scandinave. Le bois y est proposé dans des structures nobles, authentiques, avec de très belles factures.

Exactement ce qu’il nous fallait. Alors quand le chat est arrivé à la maison, je me suis mis de suite à la recherche d’un bel arbre qui puisse répondre parfaitement à mes goûts esthétiques.

Et donc… Résultats des courses ?

– Ça existe effectivement. Mais cela demande une certaine patience, pour parcourir la totalité des boutiques qui en vendent.

Ni une ni deux, je me suis donc posé un défi. Réunir l’ensemble des arbres à chat design et les décliner en différentes thématiques.

Tu as terminé ton enquête ?

– Non, loin de là. C’est un travail de titan. D’autant plus que je faisais face à un problème délicat. Celui des modèles éphémères. De nombreux arbres disparaissaient en effet du jour au lendemain.

Il a donc fallu organiser mes articles selon une nouvelle charte éditoriale. Je baserai dorénavant mes résultats sur les marques qui ont fait leurs preuves. Celles qui sont présentes sur le marché depuis un certain temps.

J’en ai également profité pour donner un coup de fraicheur à la mise en page. Afin de rendre la navigation plus agréable et donner au lecteur une meilleure expérience utilisateur. À l’heure actuelle, plus de 15 articles répertorient les différents styles, selon les critères de modernité que j’ai fixés au départ.

Effectivement, j’ai pu jeter un oeil. J’ai vu également que tu avais résumé le sujet de l’arbre design sur une page principale. Rendez-vous sur ce lien pour y découvrir tout l’arsenal. Avant de se quitter, as-tu des conseils à donner au lecteur s’il veut s’acheter ce genre de produit ?

– Quelques recommandations pourront l’aider à ne pas se tromper de modèle.

D’abord, ne pas se précipiter. Puis bien évaluer la qualité du bois selon le profil recherché. Le massif représente la matière la plus noble. Mais celle-ci n’est pas forcément le revêtement ultime que l’on souhaite avoir. Différentes factures de bois existent, et j’en ai d’ailleurs fait un long article à ce propos pour guider celles et ceux qui seraient intéressés.

Ensuite, faire attention à la hauteur de l’arbre. Ça paraît évident, mais pas tant que ça. L’image affichée sur les boutiques peuvent souvent donner une fausse impression des dimensions.

Enfin, dernier point et non des moindres, lire les avis des clients. Ils seront vos meilleurs conseillers.

Eh bien merci. On te retrouvera donc sur Wanekat et tes autres blogs avec plaisir. À bientôt !